Guérisseuse - Magnétiseuse - Exorciste (Chamane/Mage du bien)
Empruntez le chemin de la nature...


Une 3ème Guerre Mondiale se prépare 
(Changement positif, explication dans "Prières")

Harmonisation & Equilibre Christique

Guérisseuse - Magnétiseuse
Empreintez le chemin de la nature ...


Tendre ses mains...


Tomberez-vous dans un piège ou saisirez-vous la main que l'on vous tend ?  


Posez vos yeux quelques secondes sur cette toile d'araignée, que voyez-vous ? 


Avez-vous une idée des liens qui émanent de vous ? Les percevez-vous ? Etes-vous libre des liens qui vous entravent, des relations qui vous restreignent, des habitudes qui vous figent, des sentiments et des pensées du passé que vous nourrissez, des offenses que vous avez subies, des rancoeurs que vous gardez, des mots que vous prononcez, des joies qui ont illuminé votre vie ? De l'amour et de l'amitié que vous partagez ? Des messages, des souvenirs que vous laissez ? 


Si vous avez conscience de cela, vous serez épargné de mal être. Le fait de juger une personne injustement sans connaître son parcours de vie, de calomnier peut-être dévastateur. Connaissez-vous la portée d'une parole accablante ? Lorsqu'elle s'envole il est difficile de la rattraper. Elle déclenche des forces et provoque des effets irréparables sur notre vie, elle nous dessert. Ou à l'inverse lorsque la parole est positive et bienveillante, elle nous harmonise.


Posez-vous quelques minutes. Comment allez-vous, vous y prendre pour adapter le chemin de votre vie ? Allez-vous continuer votre chemin sans vous soucier de ce que vous laissez sur votre passage ? Prenez conscience des paroles négatives que vous pouvez laisser derrière vous. 


Mettre à nu le passé est un processus continu que nous faisons tout au long de notre vie. Nous ignorons souvent les conséquences de nos critiques et de nos jugements. Nous devons donc à tout âge être prêts à aller vers l'inconnu, tisser des fils de soie (soi) et construire notre cocon, celui qui nous servira demain. L'art de lier le visible à l'invisible. Filer les premiers fils de pureté demande de la patience, de la concentration.   


Jetez un oeil à votre vie, ne la laissez pas filer entre vos doigts. Il s'agit de votre empreinte. Elle ne peut s'effacer, elle reste gravée à jamais en vous. Vous avez le choix entre plusieurs nuances, même si elles peuvent se modifier au cours du temps. Prenez à présent votre vie en main. Aimez de tout votre coeur, ne cessez jamais d'aimer, même si la vie est douloureuse, même si vous souffrez, aimez ! 


Croire signifie quitter le visible pour suivre la route vers l'invisible. La foi est supérieure à la matière.


Pour cela, nourrissez-vous de lecture, de méditation, de prièrede sagesse de tous pays... Voyagez tel un nomade, renouez avec la nature, vous trouverez ainsi le sens de votre vie. Vivez avec intensité. Votre sensibilité et votre conscience s'ouvriront ainsi au-delà des difficultés et des déceptions, regardez votre être avec amour. Au fil des années vous tisserez sans même le savoir votre chemin, comme le tracé d'un trait de plume.


Etre en chemin nécessite du courage et de la volonté. Chaque instant de méditation comme chaque pas nous donne à tisser notre toile comme le fait l'araignée. Elle n'est pas notre ennemie, elle tisse une toile pour nous éveiller, nous protéger et nous éviter de faux pas. Elle nous montre la constance et murmure d'un son inaudible : 


"Votre présence est une force, vous êtes un souffle de vie, tissez des liens avec votre coeur


Abandonnez-vous à cette main que l'on vous tend dans le visible et l'invisible en gardant une part de lucidité. 


Marcher sans cesse vers soi-même permet d'aller vers les autres. Vous façonnez et affinez ainsi vos traits de soie (soi). Celui qui s'engage dans un parcours intérieur découvre en lui, au-delà de l'esprit et de la pensée, le lieu du coeur. Nous sommes profondément reliés à une spiritualité universelle, là où le dialogue des peuples et des cultures ne font qu'un. Notre vie est une naissance à chaque instant. Comme aimait à le dire Victor Hugo : "Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière". Nous avons chacun notre empreinte de fantaisie qui sera une agréable sensation de fraîcheur et de douceur pour d'autres. Sans rêve et sans lumière l'âme se dénutrit. Le centre mystérieux et sacré du coeur est une toile


Il s'agit du lieu Saint (Sacré Coeur) de tous les lieux Saints (Coeurs Sacrés), qui n'est autre que le "Coeur du monde". Il est sous nos yeux ! Ce sont tous les liens que nous tissons dans l'invisible et le visible. Oh ! 


Alors soyez bienveillant pour vous-même et pour les autres et si vous trébuchez, il y aura toujours quelque part une personne pour vous soutenir et veiller sur vous. L'éternel sait que vous faites de votre mieux. Vous éviterez tous maux, toutes maladies, tous pièges. Et même la pauvreté.


"L'avancement de l'âme ne consiste pas à penser beaucoup, mais à aimer beaucoup.... Et le monde a besoin d'amis forts" 

Thérèse d'Avila


Je prends ma plume avec un immense plaisir pour vous dévoiler le côté subtil des choses, l'envers du décor. Pensez au sens de votre vie. Vous laisserez ainsi un carnet de voyages à vos tous petits. Une feuille de route. Un amour en héritage. Et le fil blanc que vous tisserez vous enseignera à donner et recevoir sans attendre en retour, de manière désintéressée et spontanée. Vous pourrez ainsi transmettre ce fil de soie (soi). Nous faisons tous un travail silencieux pour nous élever. Embrassez la vie, serrez là fort ! Savez-vous ce qu'elle chuchote à votre oreille, à votre sujet : "Je suis la lumière du monde". Il s'agit du doux "Je suis" de JésusNous sommes tous une lumière étincelante, une chaleur, un feu divin, une énergie. Alors qu'attendez-vous pour partager votre richesse ? Laissez derrière vous le doute, la peur. La vie est ponctuée de petits commencements. Vous êtes le début et la fin. Ne refoulez pas vos chagrins mais empressez-vous de les surmonter, une vie nouvelle est prête à refleurir en vous. 


Je mets à cet endroit des livres intéressants à lire :

"De la terre au ciel, le sens de la prière", Omraam Mikhaël Aïvanhov des Editions Prosveta (prières universelles),

"Donner vie à des symboles, exercices de gymnastique", Omraam Mikhaël Aïvanhov des Editions Prosveta,

"Ultreïa" (Méditation et cheminements de tous pays),

"Ose le renouveau et vis-le en confiance", Anselm Grün des Editions Jouvence


Regardez ces extraits de vidéo, il s'agit de nous, personne ne nous attend au tournant, ne soyez pas si tendus ! Détendez-vous, vous trouverez le mot et le geste juste, ayez simplement confiance en vous. L'Eternel nous laisse le temps d'aller à notre rythme... Mais l'araignée nous montre que le temps nous est compté et ne tient que sur un fil, il est court et défile à toute vitesse. Ne consumez pas votre énergie inutilement.


Une parole, un geste peut blesser et peut nous anéantir en quelques secondes, nous ligoter littéralement et si vous ne faites rien, vous accumulerez de mauvaises énergies sur vous, à moins qu'une personne mal intentionnée ne vous ait envoyé des douleurs, des souffrances. Lorsque vous parlez d'une personne (même chose pour les pensées et les sentiments) ne l'accablez pas, n'insistez pas. Retenez simplement ses qualités, ses vertus, ses bonnes intentions. Vous pouvez ne pas être en accord avec cette personne, mais vous créerez quelque chose de différent qui excusera les paroles que vous avez prononcées. Pardonnez avant le coucher du soleil car les paroles, les pensées et les sentiments négatifs ne se réparent pas facilement, sinon vous serez tourmenté. 


Dans le dernier lien, le ballon est notre "être", seulement dans la réalité, dans l'invisible, il ne s'agit pas d'une araignée mais d'un indésirable (djinn, démon...). Alors soyons délicats, respectueux entre nous. Aimons-nous les uns les autres comme aimait à le dire notre doux Jésus et nous inverserons la tendance. Laissons diffuser la tendresse, l'amitié, l'amour, la compassion ... Ainsi, vous ne serez pas touchés au talon d'Achille (le pied).


Reportez-vous au film "Minuscule - Zzzeplin" sur Youtube et vous comprendrez de vous même.


Personne n'ira vous dire comment cela se passe... 

Prenez l'exemple des fleurs, de la rose précisément, n'a-t-elle pas un parfum unique et des épines douloureuses ? Marcher sur les épines n'est pas confortable, laissons plutôt émaner des parfums aux notes délicieuses, fraîches, citronnées, fruitées, épicées... 


En effet, comme l'éclair qui part de l'orient et brille jusqu'à l'occident..., là où il y a un cadavre, là se rassembleront les vautours, le soleil s'obscurcira et la lune perdra son éclat. Comme le disait le prophète Daniel dans la bible : "il s'agit d'un sacrilège dévastateur du lieu Saint". Vous avez maintenant le choix d'être pris pour cible ou laisser la mesure de l'amour s'exprimer en vous. 


Sachez juste une chose, j'aime toutes les philosophies du monde, tous les enseignements religieux et les enseignements de la nature pourvu qu'il y ait de l'amour, je n'ai aucune préférence. Ma seule religion est le Christ et la Nature



Regardez ce que la bible nous dit à ce sujet :


"Lorsque le Fils de l'homme viendra dans sa gloire et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les brebis à sa droite et les chèvres à sa gauche". 


Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : "Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j'avais faim et vous m'avez accueilli ; j'étais nu et vous m'avez habillé ; j'étais malade et vous m'avez visité ; j'étais en prison et vous êtes venus jusqu'à moi ! Alors les justes lui répondront : "Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu... ? Tu avais donc faim et nous t'avons nourri ? Tu avais soif et nous t'avons donné à boire ? Tu étais un étranger et nous t'avons accueilli ? Tu étais nu et nous t'avons habillé ? Tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ? Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait".


Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : "Allez-vous en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j'avais faim et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif et vous ne m'avez pas donné à boire ; j'étais malade et en prison et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison et vous ne m'avez pas visité". Alors ils répondront, eux aussi : "Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?" Il leur répondra : "Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait". Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle."


La question n'est pas de savoir comment se positionner les uns par rapport aux autres, mais d'abord de se positionner face à Dieu. C'est la conversion indispensable pour pouvoir entrer dans le Royaume des Cieux. L'attitude demandée, c'est de redevenir comme un enfant, regarder comme un enfant, accueillir comme un enfant, aimer comme un enfant. C'est un thème qui traverse tous les évangiles du monde. "Celui qui se fera petit...", c'est entrer dans une attitude d'humilité. Comme l'enfant, j'ai besoin d'un père qui me guide et me fait grandir pour poser un pas en avant. Sainte Thérèse de Lisieux mentionnait la "petite voie de l'enfance" comme un chemin de croissance. 


Il est dommage de se détruire spirituellement, non, ne trouvez-vous pas ? Jésus est ce nouveau temple. Et nous sommes ce temple. C'est sur l'amour du prochain, mis en acte durant toute notre vie, que nous serons jugés le saviez-vous ? Le jugement dernier, c'est maintenant !


Jésus souhaite nous délivrer de la servitude. Connaissez-vous l'histoire de la "Pâques" ?

Saint Marc précise : "Pendant le repas, Jésus prit du pain, prononça la bénédiction, le rompit, et le leur donna", en disant : "Prenez, ceci est mon corps". Puis, prenant une coupe et rendant grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : "Ceci est mon sang, le sang de l'Alliance, répandu pour la multitude" (Mc 14, 22-24 - Bible). C'est le seul moment du repas où la bénédiction du pain est immédiatement suivie de celle du vin. Le sang de la Nouvelle Alliance nous purifie du péché et nous délivre de la mort selon ce qu'il est écrit dans la lettre aux Ephésiens : "En lui par son sang, nous trouvons la rédemption, le pardon des péchés selon la richesse de sa grâce". 


Vous comprenez maintenant la dernière Cène de Jésus, qui n'était pas seulement une annonce, mais qui ouvre les champs des possibles, des dons. Ce que recherche l'Eternel, est le bénéfice qui s'ajoutera à notre compte, à notre être.


Que la grâce de notre doux Jésus soit avec votre esprit et vous protège. Il est la tête du corps, c'est-à-dire "l'Eglise de la Nature". Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts. Soyez vigilant, tenez par la foi, ne vous laissez pas détourner de l'espérance. Entrez dans son intimité.


Je vous ai mis tous ces écrits, il y en a tant d'autres, une seule page ne pourrait suffire à tout inscrire. Je tiens à vous comme à la prunelle de mes yeux, qu'un bonheur infini tisse votre coeur du plus beau tissage.


Il existe mille et une toile différente, propre à chacun. Nous pourrons ainsi nous nourrir, nous reproduire, nous protéger, nous unir et nous confectionner un cocon des plus doux. Bâtissez votre toile d'un fil de soie (soi) pur, transparent. Vous seul découvrirez les étapes de fabrication de votre toile et celle de votre liberté !


Voici un écrit que nous a laissé Omraam Mikhaël Aïvanhov :

Avant de quitter la terre, se réconcilier avec toutes les créatures. 


"Il est important qu'au moment de quitter la terre, chacun se sente en harmonie avec toutes les créatures. S'il y en a certaines avec lesquelles il est encore en conflit, il doit se réconcilier aussi avec elles, sinon cela s'inscrira en lui comme une dette à payer dans une incarnation suivante. Vous direz qu'il y a des personnes que vous ne pourrez jamais revoir, et d'autres qui n'accepteront jamais de faire la paix avec vous. C'est peut-être vrai, mais au moins dans votre coeur, dans votre âme, vous pouvez vous réconcilier avec elles. Même si à l'approche de la mort vous n'êtes plus capable d'entreprendre la moindre démarche, vous avez encore la possibilité de prier pour elles en leur envoyant des pensées de paix et d'amour. Car celui qui aime est maître de la mort". 


C'est pourquoi Jésus disait : "avant que le soleil se couche, va te réconcilier avec ton frère". Ne tardez donc pas à réparer le mal que vous avez fait aux autres volontairement ou involontairement. Plus vous attendrez, plus il vous sera difficile de pardonner, et plus le temps passe, plus les paroles que vous avez prononcées occasionnent des dégâts irréparables dans votre vie, ce que vous faites aux autres vous sera fait également. C'est pourquoi nous devons nous transformer pour voir chez l'autre les aspects positifs ou au moins apprendre à demander pardon.


Liez-vous au Ciel. Lorsque toutes les cellules de notre corps vibreront à l'unisson en même temps, nous pourrons produire un amour d'une puissance fantastique et soulever des montagnes de bonheur.



N.B:

J'attire votre attention sur la naissance d'un grand projet mis sur mon site dans la partie : Ame universelle (Projet)